Phiv, plateau d'histologie végétale

Anatomie comparative

L’anatomie végétale reste une des approches trop souvent négligées de la biologie intégrative. Sans une approche approfondie de la structure, les processus physiologiques étudiés, et les relations phylogénétiques entre les différents groupes ne peuvent être pleinement décrits et compris.
L’étude en profondeur de la structure de tissus, des cellules permet une meilleure compréhension de l’adaptation à une certaine fonction et plus largement de l’adaptation de la plante entière aux variations de l’environnement. De part la grande diversité des espèces travaillées à PHIV, nous possédons un savoir-faire unique en France et une expertise reconnue dans le domaine de l’histocytologie, de l’histochimie et de l’anatomie des plantes. L’étude des relations structures fonction est l’un de nos domaines privilégiés ainsi que l’adaptation de la structure des tissus en réponse à des modifications de l’environnement.
L’évolution des microscopes et des techniques de préparation des échantillons (utilisation de fluorochromes vitaux , de sondes moléculaires, de protéines fusion) permettent aujourd’hui l’évolution de l’anatomie végétale vers une description fonctionnelle des organes.. C’est dans ce contexte prometteur que nous avons cherchons à développer l’imagerie fonctionnelle chez les plantes.